Fabrication de blocs matelassés - Notes de l'ICC 10/2

(Format PDF, 395 ko) *

La Note de l'ICC 10/2 fait partie de la dixième série des Notes de l'ICC (Peintures et sculptures polychromes)

Introduction

On conseille l'utilisation de blocs matelassés dans les musées où des tableaux font partie de la collection. Deux caractéristiques rendent les blocs matelassés particulièrement utiles : la matelassure protège le cadre ou les bords d'un tableau sans cadre contre les risques d'abrasion, et la base antidérapante réduit les risques de glissement des tableaux. On peut y poser les tableaux qu'on dispose en vue d'une exposition. Dans le cas d'un rangement temporaire, les blocs permettent d'élever les tableaux au-dessus du sol les protégeant ainsi des dégâts en cas de fuite d'eau (figure 1). En outre, des blocs matelassés de longueurs variables, placés sur des tables, peuvent soutenir et protéger toile et cadre pendant l'examen ou le traitement d'un tableau (figure 2).

Une tableau qui est soulevée.
Figure 1. Surélever le tableau du sol.

Soutenir la toile.
Figure 2. Soutenir la toile et le cadre.

Haut de la page

Fabrication

Les blocs matelassés sont faciles à fabriquer à peu de frais.

Tailler une planche de 2 po sur 4 po (5 cm sur 10 cm) en sections de 12 po (30 cm) ou plus selon les besoins.

Envelopper le bloc d'une bonne épaisseur de matelassure, en veillant à bien couvrir les coins et les arêtes (figure 3).

Envelopper le bloc.
Figure 3. Envelopper le bloc de matelassure.

En tirant bien, recouvrir la matelassure d'une étoffe grand teint, douce et tissée serrée (figure 4).

Haut de la page

Recouvrir la matelassure.
Figure 4. Recouvrir la matelassure d'une étoffe.

Agrafer l'étoffe au-dessous du bloc (figure 5).

Agrafer l'étoffe.
Figure 5. Agrafer l'étoffe sous le bloc.

Fixer une semelle antidérapante au bloc, à l'aide d'agrafes ou de broquettes (figure 6).

Une semelle antidérapante.
Figure 6. Fixer une semelle antidérapante sous le bloc.

Si on utilise les blocs matelassés pour surélever les tableaux du sol pendant un rangement temporaire, il est préférable de recouvrir les blocs d'un film de polyéthylène car, en cas d'inondation, l'eau absorbée par les blocs pourrait endommager le tableau.

Haut de la page

Les blocs matelassés utilisés pour soutenir les tableaux sans cadre au cours d'un examen doivent être exclusivement réservés à cet usage. Sinon, il faut recouvrir les blocs d'un film de Mylar de façon que la couche picturale n'entre pas en contact avec un matériau sale.


Texte également publié en version anglaise
Copies are also available in English.

© Gouvernement du Canada, 1995
No de cat. : NM195-57/10-2-1986E
ISSN 1191-7237


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section Supports de substitution de notre page aide.