Passe-partout pour les oeuvres sur papier - Notes de l'ICC 11/5

(Format PDF, 1.39 Mo) *

La Note de l'ICC 11/5 fait partie de la onzième série des Notes de l'ICC (Papier et livres)

Introduction

Le montage d'une œuvre sur papier dans un passe-partout présente de nombreux avantages : le passe-partout soutient et protège l'œuvre durant la manipulation; il facilite aussi l'exposition et le rangement dans la réserve. De plus, la fenêtre du passe-partout crée l'espace nécessaire pour que la couche picturale de l'œuvre encadrée ne touche à la vitre du cadre. Les numéros d'enregistrement, titres et autres renseignements peuvent être écrits sur le passe-partout plutôt que sur l'œuvre elle-même. Enfin, le passe-partout offre une présentation esthétique.

La présente Note décrit le passe-partout le plus simple et le plus utilisé. Les variations adaptées aux œuvres qui présentent des problèmes particuliers ne sont pas traitées ici.

Comme les œuvres sur papier sont extrêmement sensibles à la contamination par les matériaux de mauvaise qualité, il est indispensable d'utiliser des cartons, des papiers et des adhésifs de très grande qualité (le no 11/2 des Notes de l'ICC, Mise en réserve des œuvres sur papier). Le carton recommandé en conservation, de qualité archives, est appelé "pur chiffon". Il est offert soit avec réserve alcaline (pH 7,5 à 8,5), soit sans réserve alcaline (pH 7). On peut aussi, pour des raisons d'économies, utiliser le carton fait de pâte de bois très raffinée avec réserve alcaline (pH 8,5). Les cartons qui ont une réserve alcaline protègent le papier de l'acidité; ils conviennent à la plupart des œuvres sur papier. On préconise l'emploi de carton de couleur quatre plis blanc ou chamois.

Dimensions

Les dimensions du passe-partout peuvent être choisies en fonction des dimensions du cadre. Si l'œuvre n'a pas de cadre, on peut en fabriquer un (ainsi qu'un passe-partout) selon des dimensions standard. Les cadres et passe-partout standard sont d'emploi commode et permettent d'économiser de l'espace dans les réserves et les expositions. Les passe-partout et les cadres aux dimensions suivantes sont en vente sur le marché :

8 x 10 po (20 x 25 cm)
10 x 12 po (25 x 30 cm)
14 x 18 po (35 x 45 cm)
16 x 22 po (40 x 55 cm)
22 x 28 po (55 x 71 cm)
28 x 36 po (71 x 91 cm)

Il faut choisir un format de passe-partout proportionné à l'œuvre et de nature à protéger l'œuvre durant les manipulations. La fenêtre doit être assez grande pour laisser voir l'image, le coup de planche, la signature, le titre et toute autre inscription importante. En général, les marges supérieures et latérales ont la même largeur, et la marge inférieure est un peu plus généreuse. On obtient ainsi un effet optique équilibré.

Haut de la page

Préparation

Matériaux nécessaires à la fabrication d'un passe-partout :

  • 2 morceaux de carton, qualité archives, 4 plis;
  • 1 bout de toile gommée, de la même longueur que le côté le plus long du passe-partout;
  • couteau d'encadreur;
  • poids;
  • pièces de Reemay (non-tissé de polyester), de papier buvard et de carton  : 8 cm sur 10 cm (3 po sur 4 po);
  • papier Japon pour les charnières;
  • colle d'amidon de blé;
  • pinceau à colle.

Découpage de la fenêtre

Les fenêtres sont en général biseautées à 45o plutôt que coupées à angle droit (90o). Elles ont ainsi un plus bel aspect et projettent moins d'ombre. Il est bon de s'exercer d'abord sur un bout de carton de rebut avant de tailler le passe-partout définitif. Placer l'œuvre sur l'un des morceaux de carton et mesurer les marges. Tracer légèrement au crayon le contour de la fenêtre sur le carton (figure 1) en veillant à ce qu'elle soit un peu plus petite que le pourtour de l'œuvre (d'au moins 2 à 4 mm). Tailler la fenêtre à l'aide d'un couteau d'encadreur (figure 2). Effacer toute trace de crayon avec une gomme douce. Comme la taille peut laisser une arête vive ou des rugosités sur le bord du carton sur lequel sera posé l'œuvre, on ponce légèrement l'entaille au papier de verre fin.

Description de la figure 1 directement après l'image.
Figure 1. Traçage de la fenêtre.

Haut de la page

Description de la figure 2 directement après l'image.
Figure 2. Découpage de la fenêtre.

Assemblage des cartons avant et arrière

On assemble les cartons avant et arrière le long d'un côté à l'aide de toile gommée (figure 3). Le ruban de toile gommée réussit le mieux à soutenir le poids du passe-partout si on le colle sur le plus long côté du passe-partout, c'est-à-dire au haut pour une œuvre plus large que haute, et le long du côté gauche pour une œuvre plus haute que large. Placer les cartons côte à côte, puis les maintenir avec des poids pour empêcher qu'ils ne se déplacent par accident. Humecter le ruban à l'aide d'une éponge et le centrer sur la ligne de raccord. Placer le ruban et bien presser. Couvrir de Reemay, d'un buvard et de poids. Laisser sécher plusieurs heures.

Description de la figure 3 directement après l'image.
Figure 3. Assemblage du devant et du dos.

Charnières

Les charnières constituent la meilleure façon de fixer les œuvres sur papier au passe-partout. Elles retiennent l'œuvre de façon très sûre, tout en laissant un peu de jeu au papier qui doit pouvoir s'adapter aux fluctuations des conditions ambiantes. Les charnières permettent aussi d'examiner facilement le verso de l'œuvre. De plus, il est facile de retirer l'œuvre du passe-partout, si nécessaire.

On trouve sur le marché des rubans gommés et des rubans autocollants faciles d'emploi, mais ces produits sont souvent faits de matériaux inadéquats, qui vieillissent mal. à la longue, ils tachent et abîment le papier, et risquent d'être difficiles à enlever. Il est bon d'avoir en réserve un choix de papiers Japon de différents poids. Les charnières ne doivent pas être plus épaisses ou plus résistantes que le papier de l'œuvre lui-même, mais elles doivent tout de même bien soutenir l'œuvre. Les papiers Japon ne sont pas tous de qualité archives. Certains papiers Japon peuvent être fabriqués principalement de pâte de bois; il faut les éviter. Il est recommandé de se procurer du papier Japon d'un fournisseur réputé et de lui demander le contenu en fibre avant d'en faire l'achat.

La charnière en T est la plus solide et la plus polyvalente des charnières de passe-partout standard. On détermine l'épaisseur, les dimensions, le nombre et l'emplacement des charnières en fonction de l'œuvre. La plupart des œuvres sur papier nécessitent deux charnières, mais il faut parfois en ajouter d'autres pour les œuvres de grandes dimensions. Les charnières peuvent être posées soit verticalement, tel que montré dans la présente Note, soit horizontalement. Généralement, l'orientation des charnières importe peu; cependant, dans le cas d'œuvres horizontales de grandes dimensions, les charnières placées à l'horizontale offrent plus de soutien. La charnière en T se compose de deux languettes de papier dont l'une est plus longue que l'autre. La plus courte est fixée au haut de l'œuvre, au verso; c'est ce qu'on appelle la «tige». L'autre, la «barre», est placée à angle droit en travers de la tige sur le carton de renfort (figure 4) pour assurer un montage plus solide. Les paragraphes suivants expliquent en détails comment fabriquer et poser les charnières.

Haut de la page

Description de la figure 4 directement après l'image.
Figure 4. Charnière en T.

Les charnières aux bords effilochés, c'est-à-dire déchirés plutôt que coupés, assurent une meilleure adhésion et risquent moins de laisser une empreinte sur l'œuvre. Pour effilocher les bords d'une languette, tracer une ligne sur le papier à l'aide d'un pinceau mouillé ou d'un tire-ligne (une sorte de plume-fontaine remplie d'eau plutôt que d'encre). Déchirer ensuite délicatement la bande en maintenant l'arête de la règle le long de la ligne d'eau (figure 5). Utiliser la même technique pour diviser les bandes en languettes de la longueur désirée. La largeur des languettes est déterminée par les dimensions de l'objet, mais ne devrait pas être inférieure à 1,5 cm.

Description de la figure 5 directement après l'image.
Figure 5. Effilochage des bords de la languette.

La colle d'amidon de blé est la meilleure colle pour les charnières des œuvres sur papier. Pour fabriquer la colle d'amidon, consulter le no 11/4 des Notes de l'ICC, Colle d'amidon de blé.

La pose de charnières est une opération délicate. On recommande de s'exercer sur un bout de papier, par exemple un bout de papier journal, avant de tenter l'opération sur une œuvre. Les papiers des œuvres posent parfois des problèmes particuliers; si vous avez des questions à ce sujet, consultez un restaurateur.

Placer l'œuvre côté recto en dessous sur une surface propre. étendre la colle au pinceau sur la moitié inférieure de la languette-tige (figure 6). Fixer la charnière au verso de l'œuvre au haut de la marge supérieure, près du coin mais pas exactement dessus. La partie de la languette collée à l'œuvre doit être aussi étroite que possible, mais suffisamment large pour bien supporter le poids de l'œuvre. Insérer un bout de buvard et de Reemay sous l'œuvre, là où se trouve la languette. Placer ensuite un bout de Reemay, une ou deux pièces de buvard, puis du carton par-dessus la languette. Le Reemay empêche la partie encollée d'adhérer au buvard. Maintenir en place le Reemay, le papier buvard et le carton à l'aide d'un poids (Figure 7). Répéter cette méthode pour la deuxième languette-tige. Changer le papier buvard des deux languettes après cinq minutes et les laisser sécher sous les poids durant plusieurs heures.

Haut de la page

Description de la figure 6 directement après l'image.
Figure 6. Encollage de la tige.

Description de la figure 7 directement après l'image.
Figure 7. Comment fixer la charnière, coupe transversale, avec le carton, buvard, reemay, oeuvre, et languette.

Une fois les languettes sèches, placer l'œuvre sur le passe-partout, et l'y maintenir à l'aide d'un petit poids pour l'empêcher de se déplacer. Il faut s'assurer de glisser un morceau de papier blanc bien propre entre le poids et l'œuvre. Avec des ciseaux, éliminer les fibres effilochées du côté de la languette-barre (transversale) qui sera le plus près de l'œuvre (ceci dans le but d'éviter que les fibres ne collent à l'œuvre par erreur). Pour pouvoir faire basculer l'œuvre sur le passe-partout, il faut veiller à ménager entre la marge supérieure de l'œuvre et le côté coupé de la languette-barre un espace de largeur égale à l'épaisseur du papier, mais ne dépassant pas 2 mm. étaler la colle au pinceau sur la languette-barre et la placer en travers de la languette-tige, sur le carton arrière du passe-partout (figure 8).

Description de la figure 8 directement après l'image.
Figure 8. Languette-barre en place.

Haut de la page

Lorsque l'œuvre est fixée au passe-partout par les languettes-barres, placer le Reemay, le buvard, le carton et les poids sur les deux charnières. Changer le buvard après cinq minutes et laisser les charnières sécher sous les poids durant plusieurs heures. La figure 9 montre le passe-partout terminé.

Description de la figure 9 directement après l'image.
Figure 9. Passe-partout terminé.

Fournisseurs

Carton de qualité archives (à pH neutre ou avec réserve alcaline) :

  • magasins de matériel d'artiste, ateliers d'encadrement ou fournisseurs de matériel de conservation

Ruban de toile gommée blanc :

  • fournisseurs de matériel de conservation

Couteau d'encadreur :

  • Les magasins de matériel d'artiste en offrent divers modèles.

Reemay (à la rigueur, on peut utiliser n'importe quel non-tissé léger. Ne pas confondre avec l'entoilage thermofusible, qui est enduit d'adhésif) :

  • fournisseurs de matériel de conservation

Papier Japon :

Haut de la page

Magasins de matériel d'artiste, fournisseurs de matériel de conservation ou chez :

  • The Japanese Paper Place
    887, rue Queen ouest
    Toronto (Ont.)
    M6J 1G5
    tél. : 416-03-0089
  • Au Papier Japonais
    24, rue Fairmount ouest
    Montréal (QC)
    h2T 2M1
    tél. : 514-276-6863
    téléc. : 514-276-6979

Fournisseurs de matériel de conservation :

  • Archival Conservation Resources (Canada) Ltd.
    B.P. 61
    Norway Bay
    (QC)
    J0X 1G0
    tél. : 819-647-1981
    téléc. : 819-647-1981
  • Carr McLean
    461, av. Horner
    Toronto (Ont.)

    M8W 4X2
    tél. : 416-252-3371
    sans frais : 1-800-268-2123
    téléc. : 416-252-9203
    sans frais : 1-800-871-2397
  • University Products of Canada
    Division of BFB Sales Ltd.
    6535 Millcreek Drive, Unit # 8
    Mississauga (Ont.)

    L5N 2M2
    tél. : 905-858-7888
    sans frais : 1-800-667-2632
    téléc. : 905-858-8586
  • Woolfitt's Art Enterprises Inc.
    (distributeurs de Gaylord Archival
    Storage Materials & Conservation Supplies,
    Multimedia Audiovisual Supplies et Library Supplies)

    390, rue Dupont
    Toronto (Ont.)
    M5R 1V9
    tél. : (416) 922-0933
    sans frais : 1 800 490-3567
    téléc. : (416) 922-3017

Haut de la page

Bibliographie

  1. Ellis, Margaret Holben. The Care of Prints and Drawings, Nashville, Tennessee, AASLH Press, 1987.

  2. Holm, Suzanne-Marie. Le montage et l'encadrement des œuvres sur papier, Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1986.

  3. Smith, Merrily A. Matting and Hinging of Works of Art on Paper, Washington DC, National Preservation Program Office, Library of Congress, 1981.

    vendu chez :

    Superintendent of Documents
    U.S. Government Printing Offices
    Washington DC
    20402
    États-Unis

    Cet ouvrage porte sur les passe-partout standard et les passe-partout spéciaux; il expose en détail les méthodes de préparation et de conservation de la colle de pâte.


Rédigé par Sherry Guild.

Texte également publié en version anglaise
Copies also available in English.

© Patrimoine canadien, 1997
No de cat. : NM95-57/11-5-1986F
ISSN 1191-7237


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section Supports de substitution de notre page aide.