Calcul de la concentration de PEG requise pour traiter le bois sans lyophilisation

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

Calcul de la concentration de PEG requise pour traiter le bois sans lyophilisation

Comme tous les restaurateurs en archéologie qui traitent le bois gorgé d'eau ne disposent pas forcément d'un lyophilisateur, le Dr Per Hoffmann a mis au point une méthode de traitement qui ne fait pas intervenir la lyophilisation.(1) La démarche comporte un traitement au PEG en deux étapes suivi d'un séchage à l'air. Le programme PEGcon permet de calculer les concentrations de PEG requises pour appliquer la méthode de Hoffmann.

Pour ce faire, le programme PEGcon doit être lancé à deux reprises afin de calculer séparément les concentrations de PEG. Pour le premier calcul, la densité réelle de l'objet est réglée à la valeur de la densité moyenne du bois normal de la même essence. Le résultat correspond à la concentration de PEG 400 requise pour traiter l'objet. Pour le second calcul, la quantité de PEG 3350 est isolée en réglant la densité réelle à 0,1 et en effectuant de nouveau le calcul. Le programme sort alors la concentration de PEG 3350 suggérée ainsi qu'une valeur basse pour le PEG 400 %v/v, qui ne doit pas être prise en compte.

La concentration de PEG 400 suggérée résultant du premier calcul et celle de PEG 3350 obtenue du second sont les valeurs à utiliser pour traiter le bois. Cependant, si la concentration combinée est inférieure à 70 %, la valeur du PEG 3350 devrait être augmentée au-delà de la valeur suggérée par le programme de sorte que la concentration totale de PEG égale au moins 70 %.

(1) Per Hoffmann, "On the stabilization of waterlogged oakwood with PEG. II. Designing a two-step treatment for multiquality timbers", Studies in Conservation, vol. 31, no. 3, 1986, pp. 103-113.